Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'as tes Tongs ?

World famous as "Got your flip flop ?" Quebecoise famous as " T'as-tu tes gougounes ?"

Publié le par MariTo et Bastien
Publié dans : #nepal
Jour 2 : Poon Hill et la redescente

Doux sommeil bien chaud entrecoupé de quelques aboiements ; « chien » se dit « kukuru » et celui de l'hôtel a dû chasser fantômes et poulets une bonne partie de la nuit. On atteint le village de Gorepani en 35 minutes puis Poon Hill une heure plus tard : point de vue panoramique sur les monts qui nous entourent, un brin ennuagés... Certains sommets lointains apparaissent dans la brume comme des vagues mauves. D'autres, tout proches, sont presque terrifiants, énormes et sombres, leurs escarpements noirs émergeant parfois des nuages. Nous les admirons respectueusement, en plein vent, avant d'entamer la partie agréable : la descente de 2000 mètres jusqu'à Tatopani et ses fameuses sources chaudes.

Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente

On descend très vite, ralliant des villages à flanc de montagne, tous plus charmants les uns que les autres : maisons de pierres et boiseries peintes en bleu, chèvres, vaches, chiens se dorant au soleil et les habitants qui nous saluent tous d'un chantant « Namaste » en joignant les mains. Les femmes surtout nous impressionnent : elles portent des fardeaux de bois, de branchages ou d'étoffes qu'elles colportent dans des sacs énormes qu'elles retiennent avec une lanière sur le front.

Jour 2 : Poon Hill et la redescenteJour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescenteJour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescenteJour 2 : Poon Hill et la redescente
Jour 2 : Poon Hill et la redescente

Mais après quelques heures de marche à sauter par-dessus les ruisseaux qui dégringolent de la montagne et à crapahuter sur les marches des villages, c'est le drame du genou gauche qui fait mal. Chaque pas est douloureux et les marches d'escalier sont une torture. On parvient à Tatopani fourbus (et tard : déjà 17:30). La ville est bien moins jolie que tout ce que nous avons vu jusque là mais elle fera l'affaire et la perspective d'un bain chaud le lendemain suffit à nous bercer. Vu la fatigue des corps, le troisième jour sera plus tranquille.

Jour 2 : Poon Hill et la redescente

Commenter cet article

Hébergé par Overblog