Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'as tes Tongs ?

World famous as "Got your flip flop ?" Quebecoise famous as " T'as-tu tes gougounes ?"

Publié le par MariTo et Bastien
Publié dans : #indonesie, #bali
Legian stories (2)

Il était une autre fois deux touristes qui voulaient passer la journée à ne rien faire à la plage. Ils avaient bien dormi, fait un super sac de plage et ont marché droit vers les grandes portes qui ouvrent l'océan. Mais chemin faisant, ils croisèrent un petit Gaspard qui était en période d'essai pour un grand hôtel qui allait bientôt s'ouvrir. Il leur donna des bons-cadeaux. L'une avait gagné le tee-shirt et l'autre le gros lot, qui pouvait rapporter une semaine de vacances gratuites pour les touristes et 10 points au capital du petit Gaspard qui semblait le plus heureux du monde : sa place était assurée... du moment que les deux touristes allaient à l'hôtel en question pour répondre à un questionnaire et retirer leurs lots. Par pure grandeur d'âme, les deux touristes acceptèrent de retarder leur bain et le nasi goreng promis, de prendre le taxi dans les bouchons et de se rendre à ce genre de club Med. Sur la route, ils furent briffés : ils ne devaient pas avouer qu'ils dormaient dans un losmen mais dire qu'ils étaient au Pullman à 120 dollars la nuit, room 1208. Il fallait aussi des métiers qui assurent : prof pourquoi pas, mais peut-être plus dentiste et avocat... Nous ne restions que deux semaines car nous travaillions beaucoup pour nous payer des vacances vraiment luxueuses... Nos deux touristes étaient déterminés à corrompre la vérité pour élever Gaspard à un plus haut rang.

L'homme qui les accueillit à l'hôtel leur posa 3 questions avant de découvrir qu'ils n'étaient pas là depuis 24 heures, condition essentielle au plaisir de répondre à leur questionnaire... Adieu, tee-shirt, semaine de vacances et poste en or... Ils partirent furieux, indignés comme seuls les avocats et les dentistes savent l'être. Le pauvre Gaspard avait doublement perdu son pari : ses poulains n'avaient pas été bien choisis et sa place finalement pas garantie... Quant à nos deux touristes, ils sont arrivés à la plage bien tard ; moindre mal.

Deuxième leçon : l'industrie du tourisme se fout de la gueule du monde et traite ses employés comme des jouets (en plus d'être moche et d'avoir tout changé à Legian et tout et tout). On s'en doutait mais ça ne coûte rien de le rappeler...

Legian stories (2)

Sur Legian beach, les courants sont toujours très forts mais on est protégés par les maîtres nageurs qui évacuent régulièrement la baignade tant la baïne semble mouvante. Alors, le cul sur le sable, il ne nous reste qu'à observer les parties de foot, les cerf-volants et les bagarres d'enfants. Au moins ça reste une plage populaire.

Hébergé par Overblog