Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'as tes Tongs ?

World famous as "Got your flip flop ?" Quebecoise famous as " T'as-tu tes gougounes ?"

Publié le par MariTo et Bastien
Publié dans : #indonesie, #bali
Legian stories (3)

Il était encore une fois deux touristes qui voulaient aller admirer le coucher de soleil au fameux temple de Tanah Lot avec leurs amis Thiago et Montse qui avaient loué des scooters. Ils avaient bien appris la carte par cœur et s'étaient appliqué à étudier les règles de circulation et avaient enfin compris l'usage du klaxon, qui ne sanctionne pas une erreur mais annonce plutôt : "Attention, je vais te doubler d'un peu près...". Tout était prêt et chacun grimpa derrière son cavalier, confiant et plein d'allant. Malheureusement, au premier feu rouge où ils s'arrêtèrent, la polisi leur intima l'ordre de se mettre sur le côté avec les autres « bule » (prononcez « boulet »). L'un des cavaliers n'ayant pas le permis international s'enfuit, laissant les trois autres dans la guérite du bad cop. Le bad cop demandait 400 000 roupies pour défaut de permis international. Sinon : Denpasar... Et là-bas, ils ne rigolaient pas, alors que lui, ils voulaient vraiment les aider. Les billets allaient jaillir de nos poches quand notre deuxième conductrice s'accroupit dans la guérite et commença à rouler des cigarettes pour tous les policiers en faisant baisser le prix du racket à chaque clope. « Bali so beautiful, if we give you 200 000 we cannot see the beautiful temples...  We love Bali, 150 000 ok ? » Le good cop arrive alors et accepte. Alors elle recommence : « No 150 000 too much, take a cigarette 100 000 ok ? » A la fin, les touristes donnèrent environ 80 000 au gentil policier qui voulait les aider et qui nous a autorisés à conduire pour ce jour autant qu'ils voulaient dans sa zone (mais comme le premier cavalier était introuvable, ils sont tous rentrés à l'hôtel).

Troisième leçon : Même la corruption doit se négocier...

Les jours suivants nous fîmes des offrandes au petit autel de Senen pour s'attirer la sympathie des dieux. On a compris aussi que tous les arbres et les pierres entourés d'un sarong le sont car ce sont des divinités, dewa, qui vivent là et doivent être vêtus et respectés comme des humains.

Commenter cet article

Montse 26/09/2012 01:47

La policía o corrupta o violenta y siempre ignorante.
¡Indignada!
Madrid 25S

Name 29/07/2012 19:28

j'en arriverais à idolâtrer NOTRE POLICE (qui l'eut dit) entre le cowboy et le ripou je choisis le cowboy....vérifiez de temps à autres vos poches et vos bagages au cas où certains voudraient faire du zèle pour monter en grade...pardon ! milles pardons ! mes craintes m'ont échapé....A par cet incident quel pied vous nous faites prendre big bisou MADRE

Foufa 27/07/2012 12:16

Vraiment des trucs de ouf qui vous arrivent!! J'attends les prochains épisodes avec impatience.

cath 27/07/2012 11:58

De plus en plus subtils dans l'art de la négociation !
Le quatuor semble s'être bien trouvé ..
On vous embrasse et on vous imagine bien grâce aux récits dont on se délecte .
Des bisous à vous.

Hébergé par Overblog