Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'as tes Tongs ?

World famous as "Got your flip flop ?" Quebecoise famous as " T'as-tu tes gougounes ?"

Publié le par MariTo et Bastien
Publié dans : #indonesie, #bali
Legian stories (5)

Surf report. Le dernier jour, sur notre beau scooter rose bonbon conduit de main de maître by Bastien-Umungus, nous prîmes la direction du temple d'Uluwatu, infesté de singes voleurs et malicieux. Bastien a reconnu là l'un des siens... qui lui a rendu incontestablement son affection.

Uluwatu est le temple construit au sommet d'une falaise d'où 4000 Balinais se suicidèrent lors de l'arrivée des Hollandais. Un lieu rythmé par la puissance des vagues qui viennent se fracasser au pied de cette falaise. On voit les vagues monter comme des murs de pierre précieuse liquide et se fracasser à grand bruit sur les rochers. Ce n'est pas ici que sont les surfeurs. Les singes règnent sur la forêt derrière le temple et ce sont les surfeurs et l'industrie qui les suit qui ont pris le pouvoir plus loin sur la côte.

La mythique plage d'Uluwatu qui était si sauvage a été très aménagée et on vous y vend tout ce que vous voulez. Sauf le silence et le calme... tant pis. En plus on n'y est pas au bon moment comme nous l'explique Rafaël, deuxième prof de fac ex-surfeur pro qui est déjà venu très souvent.

On va voir à Padang-Padang où Rip Curl organise un concours de tubes... Berk, la plage est entièrement plantée de parasols et de touristes et même si l'eau turquoise semble avoir coulé d'un de nos rêves, même s'il faut toujours passer par cette faille humide entre les rochers pour y accéder, il est difficile de se concentrer sur la beauté une fois sur le sable. Dommage. Rafaël nous parle de Bingin, Impossibles dont on voit le début et DreamLand qui est au large d'une plage à laquelle on ne peut plus vraiment accéder depuis qu'un resort a racheté une partie de la côte pour construire son complexe. Sur le chemin du retour, on a pu voir effectivement qu'ils ont acheté toute la colline, construit une route qui la traverse jusqu'à cette fameuse plage. Il y a aussi un park qui s'appelle « green » ici, mais va savoir ce qu'il renferme, et tout une nouvelle ville à venir, vide encore mais les noms des rues apparaissent sur les panneaux : New Kuta ! Il y a déjà un golf, des boutiques et un parking qui coûte 5000 roupies pour arriver à la plage. Bon...

Pas de regret pour les vagues de surfeurs, même si elles n'étaient pas bien impressionnantes. Nous, de toute façon, au réveil on va savourer notre petite houle de Legian Beach en solitaire, juste l'océan et nous, en tête à tête... On laisse les rouleaux masser copieusement et quand déferle La jolie vague on se laisse transporter jusqu'à la plage... Alors la journée peut commencer.

A Uluwatu on a rencontré des singes voleurs et la puissance de ce temple où 4000 indonésiens sont venus se suicider lors de l'invasion des Hollandais.
A Uluwatu on a rencontré des singes voleurs et la puissance de ce temple où 4000 indonésiens sont venus se suicider lors de l'invasion des Hollandais.A Uluwatu on a rencontré des singes voleurs et la puissance de ce temple où 4000 indonésiens sont venus se suicider lors de l'invasion des Hollandais.

A Uluwatu on a rencontré des singes voleurs et la puissance de ce temple où 4000 indonésiens sont venus se suicider lors de l'invasion des Hollandais.

Legian stories (5)

Sébastien s'est fait un ami proche, mais nous avons dû l'abandonner pour nous rendre à Ubud d'où nous vous écrivons... Les prochains messages seront donc plus verts que bleus.

Désolés de ne pas pouvoir mettre plus de photos, le site est très lent à les charger et chaque message nous prend au moins deux heures... Du coup peut-être pas assez de photos de vagues pour certains je pense... On vous les infligera bien assez tôt !

Legian stories (5)
Legian stories (5)

Une toute petite photo d'Uluwatu quand même pour Paul...

Et pour finir, le bar !!

Commenter cet article

sylv soeurette 29/07/2012 10:11

seb, il est chouettte ton nouveau pote!

sylv soeurette 29/07/2012 10:10

coucou!!! Apres la taxe locale des policiers que vous avez du banquer, verifiez vos sacs chaque jour et surtout à chaque passage de frontiere, car on peut y planquer des stupefiants sans que vous le sachiez...et là ça fait fliper car dans ces pays la sanction est sans appel allant jusqu'a la peine capital....je vous aime et faites gaffe à vous, tout en profitant bien sure...bisous de sylv

Hébergé par Overblog