Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'as tes Tongs ?

World famous as "Got your flip flop ?" Quebecoise famous as " T'as-tu tes gougounes ?"

Publié le par MariTo et Bastien
NOTE PERSONNELLE : Lecture

Mon papa, à grâce de toi (mélange de « grâce à » et « à cause de ») j'ai lu Les disparus de Daniel Mendelsohn au bord d'une plage ensoleillée. Disons que je l'ai englouti plus que je ne l'ai lu, comme un étang peut engloutir une pierre. Une pierre qui ne fait que quelques remous à la surface mais reste dans les entrailles.

Daniel Mendelsohn mène une enquête pour connaître ce qui est arrivé à son grand-oncle et sa famille, sa femme et leurs quatre filles, morts en Pologne pendant l'Holocauste (alors que le reste de la famille avait déjà émigré aux Etats-Unis) et au sujet desquels rien n'a été su, rien n'a été dit. L'enquête qui dure des années est tissée de références aux mythes de la Torah et de leurs commentaires. L'histoire, grande hache et petite hache, proprement dite est souvent trop bouleversante et horrible pour qu'on puisse se permettre de la laisser remonter à la surface, mais cette enquête au cœur du souvenir, du récit familial, du travail de la mémoire et de l'oubli, de la survie, de la narration, de ce qu'on se raconte, de ce qu'on raconte, de ce qu'on sauve de ces vies par le récit vous enveloppe littéralement, fait tout résonner, tout trembler sous un jour nouveau.

Alors merci, et je fais passer, pour que les morts ne disparaissent pas tout à fait.

Commenter cet article

Hébergé par Overblog