Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'as tes Tongs ?

World famous as "Got your flip flop ?" Quebecoise famous as " T'as-tu tes gougounes ?"

Publié le par MariTo et Bastien
Publié dans : #viet nam
Remonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau Doc

On nous avait pourtant prévenus : A Ho Chi Minh ville, ne marchez pas au bord des trottoirs, gardez bien vos sacs collés à vous, méfiez-vous des enfants, des gens trop gentils... Ben il ne nous est rien arrivé ! Pire, on a même trouvé les Saïgonnais sympathiques et souriants et la nourriture une fois de plus succulente. Les wontons, genre de raviolis faits devant nous et ajoutés à la soupe nous ont ravis... Seule ombre au tableau touristique : la pluie, les seaux d'eau, les douches improvisées, les cataractes dégringolant des auvents, des évacuations d'eau, les vagues envoyées par les roues des conducteurs peu délicats, la drache, le déluge, bref, l'occasion de porter nos jolis ponchos !

Oui oui, le deuxième monsieur dort bien sous la pluie battante ! Sur la troisième phot, découvrez les titres des livres qui hantent les bouquinistes...Oui oui, le deuxième monsieur dort bien sous la pluie battante ! Sur la troisième phot, découvrez les titres des livres qui hantent les bouquinistes...
Oui oui, le deuxième monsieur dort bien sous la pluie battante ! Sur la troisième phot, découvrez les titres des livres qui hantent les bouquinistes...Oui oui, le deuxième monsieur dort bien sous la pluie battante ! Sur la troisième phot, découvrez les titres des livres qui hantent les bouquinistes...

Oui oui, le deuxième monsieur dort bien sous la pluie battante ! Sur la troisième phot, découvrez les titres des livres qui hantent les bouquinistes...

Remonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau Doc

Le premier jour on a surtout vu la partie riche de la ville, la vitrine chic avec des enseignes qui font rêver (certains, certaines...)

La première est une école très mimi, trois nous laissent de marbre et le dernier réjouit notre coeur marseillais !
La première est une école très mimi, trois nous laissent de marbre et le dernier réjouit notre coeur marseillais !
La première est une école très mimi, trois nous laissent de marbre et le dernier réjouit notre coeur marseillais !
La première est une école très mimi, trois nous laissent de marbre et le dernier réjouit notre coeur marseillais !
La première est une école très mimi, trois nous laissent de marbre et le dernier réjouit notre coeur marseillais !
La première est une école très mimi, trois nous laissent de marbre et le dernier réjouit notre coeur marseillais !

La première est une école très mimi, trois nous laissent de marbre et le dernier réjouit notre coeur marseillais !

Remonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau Doc

Bien sûr quelques temples et pagodes enfumées par les nuages d'encens. Mais qui pourra nous dire la différence entre temple et pagode si même les vietnamiens à qui on a posé la question l'ignorent ???

On n'allait tout de même pas vous laisser comme ça sans quelques photos de pagodes !! On n'allait tout de même pas vous laisser comme ça sans quelques photos de pagodes !! On n'allait tout de même pas vous laisser comme ça sans quelques photos de pagodes !!
On n'allait tout de même pas vous laisser comme ça sans quelques photos de pagodes !! On n'allait tout de même pas vous laisser comme ça sans quelques photos de pagodes !!
On n'allait tout de même pas vous laisser comme ça sans quelques photos de pagodes !! On n'allait tout de même pas vous laisser comme ça sans quelques photos de pagodes !!

On n'allait tout de même pas vous laisser comme ça sans quelques photos de pagodes !!

Remonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau Doc

Et puis on a mangé. Pas très glorieux mais délicieux !

En plein Chinatown de Blade RunnerEn plein Chinatown de Blade Runner

En plein Chinatown de Blade Runner

Remonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau Doc

A Chau Doc, on rejoint au plus près la frontière avec le Cambodge que nous devrions rejoindre demain. Visite du marché flottant ce matin et des fermes à poissons-chat dans lesquelles tout le monde semble avoir investi ici depuis que la culture du riz ne rapporte plus assez. C'est toujours incroyable de voir l'organisation de la vie sur l'eau : les bateaux du marché, les maisons sur pilotis, les lessives, vaisselles et brossages de dents dans l'eau marronâsse...

Le tout au milieu des fumées noires qui font immanquablement penser à l'univers de Miyazaki et ses rafiots rafistolés aux improbables mécanismes...

Pour finir petit tour dans le village sur pilotis des Chams, les anciens hindous à présent musulmans, qui ont tenu à nous assortir...

Remonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau DocRemonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau Doc
Remonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau DocRemonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau Doc
Remonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau DocRemonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau Doc
Remonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau DocRemonter le Mekong : Ho Chi Minh ville, Chau Doc
Quand on leur donne à manger, les centaines de poissons-chat se mettent à frétiller violemment sous les minces lattes du plancher...Quand on leur donne à manger, les centaines de poissons-chat se mettent à frétiller violemment sous les minces lattes du plancher...Quand on leur donne à manger, les centaines de poissons-chat se mettent à frétiller violemment sous les minces lattes du plancher...
Quand on leur donne à manger, les centaines de poissons-chat se mettent à frétiller violemment sous les minces lattes du plancher...Quand on leur donne à manger, les centaines de poissons-chat se mettent à frétiller violemment sous les minces lattes du plancher...
Quand on leur donne à manger, les centaines de poissons-chat se mettent à frétiller violemment sous les minces lattes du plancher...Quand on leur donne à manger, les centaines de poissons-chat se mettent à frétiller violemment sous les minces lattes du plancher...

Quand on leur donne à manger, les centaines de poissons-chat se mettent à frétiller violemment sous les minces lattes du plancher...

Commenter cet article

Hébergé par Overblog