Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'as tes Tongs ?

World famous as "Got your flip flop ?" Quebecoise famous as " T'as-tu tes gougounes ?"

Publié le par MariTo et Bastien
Publié dans : #thailande
Thailande, pour finir (1)

Voici venue la dernière étape de notre périple. De Bangkok nous repartirons. Mais avant cela, on a encore quelques affaires à régler. d'abord la grande décision : nous quittons l'asie du Sud-Est pour aller se rafraîchir... au Népal ! A nous la montagne, les nuits glaciales et à nouveau une approche de l'Inde où l'on n'osera décidement pas poser le pied... pour l'instant.

Thailande, pour finir (1)

Avant de rejoindre la capitale pur l'anniversaire du roi, nous nous arrêtons à Sukhothai, l'ancienne capitale du pays de Siam pour une nuit et un jour au milieu des vieilles pierres...

Thailande, pour finir (1)Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)

De là, nous rejoignons Bangkok en bus de nuit, solution inconfortable à l'extrême mais qui nous permet

1. d'économiser une nuit d'hôtel

2. de ne pas vraiment voir le temps passer dans les longs trajets

3. d'arriver à l'aube pour voir la ville qui frémit et se réveille avec nous.

Il se trouve que pour l'arrivée ici, le spectacle était inédit. L'agitation de la gare dès 5 heures du matin, les soupes qui fument et les commerçants qui arrangent leurs étals dans la moiteur de fin de nuit, on pouvait encore s'y attendre. Pareil pour les chauffeurs de taxi qui essaient de nous emmener pour des prix exorbitants ou pour les silhouettes de ceux qui finissent la nuit dans les endroits les plus saugrenus, devant les plats qu'ils viennent de préparer ou appuyés au bus qu'ils doivent prendre.

A Bangkok, on n'échappera pas à Khao San Road où le bus nous laisse presqu'encore dans la nuit. Pour le petit déjeuner, Burger King ! (presque sans honte) Dès le début cette ville se ressent comme la climatisation au milieu de la nuit brûlante : ça réveille et / ou ça rend malade... Alors que les moines pieds nus défilent en silence pour récolter les offrandes, ils croisent quelques étrangers très saouls, hurlant et s'engueulant. Notre petit déj sera visité par un Irlandais dont les yeux ne savaient plus comment se poser et qui a voulu nous faire des calins après s'être pissé dessus à la caisse du Burger King. Du coup, quand il a pris Marie pour un ladyboy, ça nous a plutôt fait rire (susceptibilité : dans la poche !) et on s'est dit qu'il avait dû faire de drôles de rencontres au cours de la nuit pour nous répéter autant qu'il était hétérosexuel...

Thailande, pour finir (1)

La suite de nos 3 jours ici fut plus paisible : temples, flâneries, errances dans les rues dont le guide ne parle même pas et où on se perd pour découvrir des endroits mystérieux, des charmants, des moins élégants. On rencontre des gros matous qui se prélassent à l'ombre des arbres ou sous les toits, des siestes dans les cours des maisons ou sous la protection des kiosques multicolores, des murs percés de végétation qui dorent eux aussi, un quartier languissant au bord du fleuve. On trouve le coin des éplucheuses d'ail qu'elles lancent distraitement dans un seau en regardant la télé, suivies de près part les écosseurs de pois. L'humidité ne fait pas que pourrir les boiseries des balcons, elle nimbe aussi les fleurs en pot d'une douce buée : des lauriers, des palmiers, des bougainvilliers, des nénuphars, du jasmin...

D'autres photos à venir, le manque d'électricité à Kathmandou nous frustre !!D'autres photos à venir, le manque d'électricité à Kathmandou nous frustre !!
D'autres photos à venir, le manque d'électricité à Kathmandou nous frustre !!D'autres photos à venir, le manque d'électricité à Kathmandou nous frustre !!
D'autres photos à venir, le manque d'électricité à Kathmandou nous frustre !!D'autres photos à venir, le manque d'électricité à Kathmandou nous frustre !!D'autres photos à venir, le manque d'électricité à Kathmandou nous frustre !!
D'autres photos à venir, le manque d'électricité à Kathmandou nous frustre !!D'autres photos à venir, le manque d'électricité à Kathmandou nous frustre !!

D'autres photos à venir, le manque d'électricité à Kathmandou nous frustre !!

Thailande, pour finir (1)Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)Thailande, pour finir (1)

Pour finir, une série de fausses vieilles photos en noir et blanc... Tout le contraire de cette ville haute en couleurs.

Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)
Thailande, pour finir (1)

Commenter cet article

Elise 22/12/2012 22:07

Ah la Thaïlande ! Bangkok, Sukkothaï...Je garde un souvenir ému de mon séjour là-bas il y a 9 ans, que vous avez ravivé par ces photos, merci.

Foufa 11/12/2012 23:19

Beaucoup de charme ces photos en noir&blanc!

Hébergé par Overblog