Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'as tes Tongs ?

World famous as "Got your flip flop ?" Quebecoise famous as " T'as-tu tes gougounes ?"

Publié le par MariTo et Bastien
Publié dans : #indonesie, #flores
Lucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung

Sur le toit de la diligence qui nous mène à Riung on a bien sanglé les sacs de riz, les cartons de fours et les ballots de bananes avec nos sacs à dos et le petit jeune de l'équipage qu'on entend crier, galoper et tomber au-dessus de nos têtes.

Comme la route n'est que cailloux et cahots, la compagnie de Transport Public lance une opération « Rassure ton bule » (prononcez « boulet » pour ceux qui arriveraient en cours de route, autrement dit ton albinos, ton blancaou, ton bizarre, ton mister). Rassure ton bule qui n'est guère confiant et vire chaque minute un peu plus au blanc au milieu des descentes de montagne russe ou des violents soubresauts de la route ! Et à cet effet montre lui qu'on peut amener dans ce bus ce qu'on a plus fragile : derrière nous cette jeune maman fait risette à son tout petit nourrisson ; à côté d'elle un vieil homme a posé sa boîte géante de 72 œufs sur ses genoux et nous regarde en hochant la tête… Et pendant que nous échafaudons des plans d'évacuation d'urgence par la porte ouverte - pour le cas où une roue se détacherait ou si les freins lâchaient en descente, ou encore si le moteur prenait feu, - la maman colle toujours du bétel bien rouge sur les grosses joues de son bébé et le monsieur couve ses œufs du regard, sereinement. Celui qui a l'air béat devant, il aurait pas confié son vase Ming au petit jeune du toit des fois ?

Lucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung

Finalement, après une panne réparée à la clef de sebilas, nous repartons dans les nuages de poussière de la voiture qui nous précède, traverser les plaines broutées par les bisons et arrivons entiers à Riung, le far est du bord de l'eau...

Lucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung

On ne les invente pas, même si là, ils ne sont pas au top de la rigolade.

Lucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung

Pour la sainte Marie, on a revu les belles et touchantes chauve-souris, frugivores précisons, qui ont la grâce des inventions de Léonard de Vinci, Sébastien a construit un musée pour exposer nos plus belles trouvailles, (exposés dans la galerie de la Tong) nous avons suivi des centaines de poissons qui s'ennuieraient bien sans nous, mangé (pour un seul d'entre nous) du poisson grillé sur la plage et découvert des repaires d'étoiles de mer qui ressemblent à des gâteaux américains bizarrement décorés... Une belle journée à caboter d'île en île dans la baie de Riung.

Lucky Nous et les Ind(onés)iens à RiungLucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung
Lucky Nous et les Ind(onés)iens à RiungLucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung
Lucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung

Le soir, sur la place du village, des centaines d'enfants se sont succédé pour chanter très faux dans des costumes plutôt traditionnels. Le lendemain on a suivi ces foules d'enfants qui chantent, qui jouent dans la fanfare, qui se déguisent pour le carnaval... avec tout le prestige qu'apporte la présence de bule !

Lucky Nous et les Ind(onés)iens à RiungLucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung
Lucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung
Lucky Nous et les Ind(onés)iens à RiungLucky Nous et les Ind(onés)iens à RiungLucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung
Lucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung

Le village de Riung est un village de pêcheurs, très joli et coquet pour la partie qui réside dans la forêt, misérable et sec en ce qui concerne la partie du port. Nous n'avions pas vu jusqu'alors de lieux aussi désolés, comme un décor de far-west, ça se confirme, et des vrais enfants qui sortent du décor... et ne participent pas au défilé avec les autres. Certains sont venus avec nous regarder les pêcheurs depuis la jetée en sirotant un immonde sirop d'oranges. Et on a appris à dire "lentement" : plan-plan...

Lucky Nous et les Ind(onés)iens à RiungLucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung
Lucky Nous et les Ind(onés)iens à RiungLucky Nous et les Ind(onés)iens à Riung

Commenter cet article

Hébergé par Overblog